EXPOSITION “AFRIQUE À LA MODE” – SAINT-MALO

Temps de lecture : 2 minutes

Bonjour à tous et à toutes, 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une exposition très très cool. Personnellement, j’ai eu la chance d’aller la voir. Mais pour les moins chanceux d’entre vous, voici un petit résumé.

 

Présentation du photographe 

Frédéric De La Chapelle est un artiste avant d’être photographe. Il s’est fait connaître dans les pages du magazine Elle et du Harper’s Bazar. C’est quand il remplace un ami photographe de mode qu’il prend goût à la haute couture et au prêt-à-porter.

Ses photos sortent de l’ordinaire, cassent les codes des photographies de mode ordinaires. Avec lui, pas de photos de podiums, de défilés ou de photos en studio. Il transmet à travers ses photos une mode sans artifice superflu. C’est son style décalé qui l’a amené à travailler avec de grands créateurs et des marques célèbres comme Christian Lacroix, Balenciagia, Mounira, Jean-Luc Evrard, Yahia, Marc Le Bihan ou encore l’agence Totem. 

Jean Doucet, son ami styliste, l’invite à un défilé au Cameroun. Tel un baroudeur, il vit depuis 10 ans, 6 mois au Togo et revient à Montjean le reste du temps. C’est après avoir cumulé 20 ans de photographie qu’il a décidé de mettre en lumière sa carrière au travers de l’exposition ” Afrique à la mode “.

Présentation de l’exposition

Dans son exposition “Afrique à la Mode”, Frédéric De La Chapelle met en lumière la beauté de la haute couture africaine au travers de quinze clichés en grand format ornés d’étoffes, de pagnes colorées. Ces tissus ont été conçus par la société Héritage dans le but de donner un environnement propre à l’exposition et de mettre à l’honneur le contenant africain.

Je vous conseil vivement d’aller voir cette exposition au détour d’une visite de la vielle ville de Saint-Malo. Elle m’a permis de découvrir une culture et une vision de la mode que je ne connaissais pas. Les clichés sont d’une beauté à couper le souffle et la présence des étoffes donne de la luminosité à ses photos. Ci-dessous, vous trouverez toutes les informations nécessaires.

Jusqu’au samedi 2 décembre à la Maison Internationales des Poètes et des Ecrivains, 5 rue du Pélicot Intra Muros. 

Merci de votre lecture, à très bientôt 🙂 

 

 

Provenance des photos: Exposition.

Crédit photo : Frédéric de la Chapelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *